L’impact des climatisations sur l’environnement

Un point sur la climatisation et son impact

En été et lors des périodes de pics de chaleur, nous avons facilement tendance à recourir à la climatisation. Mais ce geste réconfortant a un impact non négligeable sur l'environnement.

Selon l'ADEME (agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et une étude traitée par le CNRS (centre national de la recherche scientifique) et Météo-France, les climatiseurs en fonctionnement rejettent des fluides frigorigènes en dehors des habitats. Or, ces réfrigérants possèdent un fort pouvoir de réchauffement, générant des gaz à effet de serre. Une utilisation accrue de ces appareils risque ainsi d'accroître la température de l'air.
Dans les grandes villes comme Paris, la climatisation instaure un cercle vicieux appelé îlot de chaleur urbain. En effet, en simulant les rejets thermiques actuels, les chercheurs avait constaté que la température des rues augmentait de 0,5 degrés. Si la chaleur résiduelle rejetée dans l'atmosphère venait à être doublée, elle pourrait alors élever la température de l'air de 2 degrés.

Ces expériences menées par des scientifiques permettent de comprendre que la climatisation a un impact néfaste sur l'environnement.

Qui sommes-nous ?
Chambragri est principalement animé par 2 freelances travaillant dans le communication et l’artisanat. L’environnement est au cœur de nos préoccupations et nous faisons notre possible pour partager une information soignée et vérifiée. Améliorer mon blog sur l'écologie.
Réalisation : Pep's Multimedia
En savoir plus
contact@chambragri.fr