Quels sont les fruits les plus touchés par les pesticides ?

Pour être en bonne santé, il est recommandé de manger cinq fruits et légumes par jour. Toutefois, les fruits ne sont pas épargnés par l'utilisation de pesticides quand ils ne sont pas produits en agriculture biologique et les taux relevés varient selon le type de fruits.

Les fruits les plus exposés aux pesticides

Sur le "podium" des fruits présents sur les étals porteurs de résidus de pesticides, la première place est détenue par la cerise, avec près de 90% des échantillons testés sur une période de plusieurs années. En seconde position viennent clémentines et mandarines, avec un taux d'échantillons positifs à peine inférieur et, en troisième place, le raisin. Au pied du podium, on trouve pêches et nectarines, pamplemousses et pomelos. En moyenne, sur six années, plus de 70% des échantillons sont porteurs de résidus de pesticides. A l'inverse, le kiwi, la banane et les prunes ont une présence de résidus de pesticides moins fréquente.

Des concentrations qui dépassent la Limite Maximale en Résidus

Au-delà du constat de la présence de pesticides sur une majorité d'échantillons de fruits testés, il est important de souligner que l'Union Européenne a défini un seuil de limite maximale de résidus (LMR) qui, s'il est dépassé, présente un risque pour la santé. Sur les échantillons testés, près de 3% le dépassent. Cette fois, sur le podium des fruits dépassant le plus souvent la LMR, on retrouve en première position l'ananas, suivi de la cerise et du kiwi. A méditer.

Qui sommes-nous ?
Chambragri est principalement animé par 2 freelances travaillant dans le communication et l’artisanat. L’environnement est au cœur de nos préoccupations et nous faisons notre possible pour partager une information soignée et vérifiée.
Réalisation : Pep's Multimedia
En savoir plus
contact@chambragri.fr